Cecobois

Le bois comme réponse aux besoins des écoles

Image : Cecobois

Ces deux dernières semaines, Cecobois organisait deux séminaires sur l’utilisation du bois dans la construction des écoles. Notre équipe fut ravie de constater l’intérêt marqué des nombreux architectes, ingénieurs et représentants des commissions scolaires qui s’étaient déplacés pour l’occasion.

Parmi les conférenciers, M. Gilles Millaire, conseiller à la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), a dressé un portrait fort intéressant de la situation actuelle sur l’utilisation du bois dans les projets de construction d’écoles au Québec. Il a notamment mentionné l’existence de plusieurs projets d’agrandissement ou de rénovation majeurs dans lesquels le bois a été utilisé récemment, en plus de souligner la volonté des commissions scolaires à exploiter davantage ce matériau dans leurs projets à venir.

M. Millaire a également présenté un constat hautement révélateur sur les perceptions et les préoccupations des gestionnaires quant à la question de l’utilisation du bois dans les projets de construction dans les écoles. À l’aide des résultats d’un sondage, il a mis en lumière l’attitude positive des gestionnaires envers la nouvelle orientation gouvernementale pour l’utilisation du bois. Cependant, il a également démontré que, bien que la majorité d’entre eux considèrent le bois comme un matériau de choix, entre autres en raison de son potentiel esthétique et écologique, des besoins d’accessibilité à une réelle expertise professionnelle entourant le bois demeurent un frein à son utilisation.

Ainsi, ce séminaire aura permis de constater l’existence d’un grand intérêt de la part des commissions scolaires envers l’utilisation du bois dans la construction ou la rénovation des écoles. Nous sommes convaincus que cette ouverture de leur part représente une occasion en or pour promouvoir l’utilisation plus systématique du bois pour les projets à venir.