Centre de formation et de recherche du CEN

Whapmagoostui-Kuujjuaraapik

Projet gagnant

Québec (Cecobois)

  • Carolyne Fontaine
  • Carolyne Fontaine
  • Carolyne Fontaine
  • Carolyne Fontaine
  • Carolyne Fontaine
  • Carolyne Fontaine
  • Carolyne Fontaine

Le centre de formation et de recherche du Centre d’études nordiques(CEN) de l’Université Laval situé à la station de recherche de Whapmagoostui‐ Kuujjuarapik, dans le nord du Québec, est un projet tout indiqué pour démontrer les valeurs environnementales de l’établissement, par la volonté de réduire l’empreinte écologique au sol et le respect de la fragilité de l’environnement nordique. Le bâtiment totalise une superficie de 395 m2 sur deux étages et concilie les besoins logistiques de la communauté scientifique, de formation scientifique des résidents nordiques ainsi que de vitrine internationale pour le CEN.

L’utilisation de la technologie du lamellé-collé a permis de mettre en valeur le bois entre autres par la structure du plancher au deuxième étage, qui constitue la finition du plafond du rez-de-chaussée. Ainsi, laissé apparent, le platelage en lamellé-collé de 89mm d’épaisseur avec des portées libres entre les colonnes de 8 m, devient le magnifique plafond de la salle multifonctionnelle. Le parement de bois extérieur représente également une solution durable et adaptée aux conditions nordiques, puisqu’il constitue une barrière thermique performante là où les températures descendent fréquemment sous les -40 °C. L’intégration de trottoirs de bois supporte aussi les efforts de revégétalisation, un programme pilote précieux aux chercheurs du CEN.

Le projet est apprécié pour sa haute efficacité énergétique et pour sa capacité de création d’énergie alternative en milieu nordique, entre autres par l’utilisation d’énergie produite localement par les centrales thermiques réduisant ainsi la consommation d’énergie. La localisation du bâtiment et la fenestration abondante de la façade plein sud optimisent le chauffage solaire passif, et des panneaux photovoltaïques fournissent une énergie renouvelable.

Les coûts des produits en bois, incluant l’installation, ont une valeur de 790 000 $ sur un budget global de 9 M$.

Projet gagnant Québec (Cecobois)

  • Développement durable