Cecobois

Conférence de Montréal : une belle vitrine pour la construction en bois

Dans le cadre de la Conférence de Montréal, l'Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD) a organisé, mardi matin, un petit-déjeuner de travail  portant sur l’utilisation du matériau bois dans le bâtiment ainsi qu’une visite du projet Arbora, un immeuble résidentiel et commercial de 8 étages en bois massif. L’événement a permis de faire découvrir tout le potentiel du matériau bois pour le bâtiment, notamment auprès de dignitaires étrangers qui ont pu constater le savoir-faire québécois dans ce domaine.

Intitulé « Accompagner la transformation du secteur du bâtiment : les opportunités du matériau bois pour l'espace francophone », la conférence du matin mettait notamment en vedette Frédéric Verreault, directeur des affaires corporatives et des communications chez Chantiers Chibougamau, et André Denis, conseiller-cadre aux mandats stratégiques au Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP). Ils ont pu exposer la position de chef de file du Québec en la matière, notamment avec l’adoption de la Charte du bois qui démontre la volonté du gouvernement de favoriser une utilisation accrue du matériau bois dans la construction de ses infrastructures.

Vers midi, des participants ont pu visiter le projet Arbora, un édifice à condos présentement en construction dans le quartier Griffintown, à Montréal. Guy St-Jacques, vice-président Construction chez Sotramont, a pris le temps de présenter le concept de ce bâtiment de 8 étages conçu avec une structure en bois lamellé-collé et en bois lamellé-croisé (CLT). Parmi les visiteurs, notons la présence de Vincent N. Kitio, architecte camerounais travaillant au Kenya pour ONU Habitat et qui s’intéresse de près au développement de la construction en bois en Afrique.

Vincent N. Kitio devant une colonne en bois lamellé-collé, dans le hall de la Phase 2 du projet Arbora.