Cecobois

Contreplaqué de feuillus

Le contreplaqué de bois feuillus aussi appelé contreplaqué de bois franc ou contreplaqué d’ébénisterie est utilisé pour la finition intérieure qui nécessite une apparence de grande qualité. Il peut, par exemple, servir dans la fabrication de panneaux architecturaux, de lambris décoratifs, d’armoires ou de meubles. On les retrouve dans les endroits où l’efficacité esthétique du bois peut être mise à contribution, notamment les halls d’entrée, les salles de réception, les salles conférences, etc.

Le panneau de contreplaqué d’ébénisterie employé comme revêtement d’apparence est formé d’une âme de bois de faible qualité recouvert d’un placage de bois naturel de qualité laminé sur les deux faces du panneau. Cette méthode de fabrication permet d’obtenir des finis très esthétiques à de faibles coûts. Plusieurs types d’âme peuvent être utilisés pour constituer les contreplaqués d’ébénisterie tels que les contreplaqués multiplis aussi appelés « plateformes », les panneaux de fibres à densité moyenne (MDF) de même que les panneaux de particules. Les manufacturiers offrent également d’autres types d’âmes constituées ou de matériaux composites. Les dimensions standards d’un contreplaqué sont 1 220 mm X 2 440 mm (4' X 8') et les épaisseurs varient de 3,2 à 38,1 mm (⅛ à 1½").

Les essences de bois feuillus les plus couramment utilisées sont le chêne rouge et le chêne blanc, le bouleau blanc et le bouleau jaune (merisier), l’érable, le frêne, le cerisier et le tremble. Les manufacturiers offrent également un grand choix d’essences exotiques. Finalement, les contreplaqués de bois feuillus sont économiques, offrent une bonne stabilité dimensionnelle et sont très esthétiques.


Le Palais Montcalm à Québec


Salle de conférence, Pavillon Gene H. Kruger, Université Laval


Recouvrement mural, Pavillon Gene H. Kruger, Université Laval


Salle d'attente dans une pharmacie et escalier en panneaux de particules (fabrication sur mesure)


Contreplaqué de résineux

On utilise parfois les contreplaqués de Douglas ou de résineux canadiens de qualité poncée pour les revêtements d’apparence. Ils peuvent être poncés des deux côtés ou d’un seul côté. Le pin noueux et le cèdre sont des essences qui peuvent également servir à la fabrication de contreplaqués de résineux décoratifs.

On peut également recouvrir les contreplaqués de résineux à l’aide de placages constitués d’autres matériaux que le bois. Ces revêtements sont faits à base de résine et sont appliqués aux contreplaqués sous chaleur et pression. Ce procédé permet d’obtenir des panneaux plus résistants et de meilleure apparence. On trouve deux types de contreplaqués revêtus, soit les contreplaqués revêtus de densité moyenne (CRDM) et les contreplaqués de densité élevée (CRDE) qui se distinguent par la teneur en résine du revêtement.

Pour plus d'informations:


Bois massif feuillu

Les parquets et la menuiserie architecturale sont généralement fabriqués à partir de bois de feuillus. Les matériaux de construction en bois de feuillus proviennent d’essences dures et denses dont les plus courantes sont l’érable, le chêne, le bouleau. Ces matériaux sont offerts sous forme rabotée ou non. Les différentes catégories offertes sont, entre autres, Premiers, Seconds, Sélect, Commun n° 1 et Commun n° 2.

Une très grande diversité de boiseries et de moulures existent pour la finition intérieure de même qu’une gamme largement étendue de produits de lambris ou de parquets de feuillus. Les produits de finition intérieure possèdent une teneur en humidité d’environ 6 à 8 % afin d’éviter les problèmes causés par le retrait et le gonflement.


Parquet de bois feuillus

Les parquets de bois feuillus sont offerts en plusieurs essences de bois canadien, mais également dans certaines essences étrangères importées. Ils ont plusieurs qualités et types : lamelles, mosaïques et planches. Les parquets de type lamelles et de type planches fonctionnent sur le principe de rainures et de languettes sur leurs quatre côtés. Le type planches est plus large que le type lamelles.

Les parquets possèdent différentes largeurs de planche : des lames de 2 ¼" aux planches très larges de 7"’. Des planchers en lames étroites de 2 ¼" présentent une élégante linéarité qui donne l’illusion d’agrandir la pièce. Les planches de 3" et de 7" sont un choix populaire pour améliorer l’aspect des grandes pièces en leur conférant un aspect visuel de détente.

On produit les parquets de type mosaïque et blocs bouvetés en assemblant des petites lamelles de feuillus suivant un certain motif et en les collant sur un support. Les côtés peuvent être droits ou à rainure et languette.

Les parquets de bois feuillus se clouent ou se collent sur n’importe quel type de sous-plancher. Cependant, les planchers susceptibles d’être fortement mouillés ne devraient pas être recouverts d’un parquet de bois feuillus.


Parquet en lamelle. Parquet mosaïque.


Parquet en chêne.


Parquet en érable.
Photos : PG Model


Parquet de gymnase en érable
Photo : PG Model

Pour plus d'information sur les différentes essences


Parquet en bois d'ingénierie

Enfin, il existe sur le marché des parquets de bois d'ingénierie. Entièrement faits de bois, les parquets haute performance en bois d’ingénierie comportent plusieurs couches. Liées les unes aux autres perpendiculairement au sens du grain, elles favorisent la résistance et la stabilité dimensionnelle.

Ils possèdent une couche d’usure entre 2 et 3 mm de bois franc pouvant être poncée et une couche de support en contreplaqué ou en HDF. Selon le modèle, l’installation peut être réalisée avec colle, agrafes ou flottante. Plusieurs produits sans solvants ou à faibles composés organiques volatils sont offerts.


Parquet en bois d'ingénierie
Photo : BoaFranc


Bois massif résineux

Les produits de finition en bois de résineux sont principalement les boiseries, les portes et fenêtres, les moulures et les lambris de mur et de plafond. Ils sont grandement utilisés à l’intérieur en raison de leur coût moins élevé comparativement aux produits de bois feuillus. Ils peuvent être peints ou recouverts de revêtements clairs comme les teintures et les vernis.

Les essences de bois résineux les plus couramment utilisées comme produits de finition sont les suivantes : le pin blanc de l’Est, le pin gris, le pin rouge, le cèdre rouge de l’Ouest, la pruche de l’Ouest, le Douglas et le pin de Murray. Pour les boiseries et les moulures, on utilise principalement la pruche et le pin. Elles sont fabriquées dans des pièces de bois exemptes de défauts et offertes en une infinité de profils. Il existe également un grand nombre de catégories de qualité pour les différents produits de finition en bois de résineux. Les parements de bois résineux peuvent être cloués ou collés sur les panneaux de plâtres.


Parquet de bois résineux

Des parquets très esthétiques peuvent être confectionnés à partir de certaines essences de bois résineux. Celles que l’on rencontre le plus souvent sont le pin, le Douglas et la pruche. Ce type de parquet est comparable au parquet de bois feuillus sur le plan de l’installation et de la fabrication. Par contre, sur le plan de la résistance, les parquets de résineux sont plus sensibles aux marques laissées par les talons ou les petits cailloux logés sous les chaussures. Ceci vient du fait que le bois des résineux est moins dense que celui des bois feuillus. Il est donc préférable d’utiliser les parquets de résineux dans les endroits peu passants.


Exemple de plancher en mélèze.

Les revêtements de sol en bois sont l'un des meilleurs choix de produit du point de vue environnemental. Pour en savoir plus, voir la page sur l'analyse du cycle de vie.


Information sur les finis