Cecobois

Manutention

Le bois franc est une matière vivante. Il réagit aux différentes variations d’humidité relative. Le bois prend de l’expansion en été et rétrécit en hiver. Afin de minimiser l’expansion ou le rétrécissement de votre plancher de bois franc, il est recommandé de maintenir le taux d’humidité relative de la maison à 45 % toute l’année durant. Avant de faire l’installation, les joints de gypse doivent être tirés, le plancher de ciment coulé et le système de chauffage installé et fonctionnel. Le tout doit être sec. Il est préférable de laisser le bois s’acclimater à la maison pour une période minimale de 24 heures au taux d’humidité relative recommandé.


Test de l'excès d'humidité dans les dalles de béton

Méthode du tapis de caoutchouc (utile seulement pour le béton de couleur claire)

Placer un tapis de caoutchouc plat, sans ondulation, sur la dalle de béton. Placer un poids par dessus le tapis pour éviter que l’humidité ne s’échappe, et laisser le tapis en place pendant 24 heures; la présence de marques sombres et humides sur la surface de béton couverte indique un taux d’humidité trop élevé.

Méthode de la pellicule de polyéthylène

Coller un carré de polyéthylène transparent de 30 cm (12 po) de côté sur la dalle à l’aide d’un ruban adhésif de plastique résistant à l’humidité; bien sceller les quatre côtés. S’il ne se produit aucune condensation sous la pellicule après 24 heures, le béton est suffisamment sec pour procéder à l’installation du parquet.


Méthodes d'installation sur dalle de béton

Contre-plaqué sur dalle

Couvrir d’abord le dallage d’un pare-vapeur de feutre bitumineux, de carton de construction ou de polyéthylène.

Feutre bitumineux ou carton de construction

Enduire d’abord la dalle d’une couche d’apprêt et appliquer le mastic asphaltique fluidifié à l’aide d’une truelle dentée, à raison d’un gallon pour 1 m2/litre (50 pi2). Laisser sécher pendant deux heures. Dérouler le feutre bitumineux ou le carton de construction de 6,8 kg (15 lb) en faisant chevaucher les côtés sur une largeur de 10 cm (4 po) et couper l’extrémité. Par dessus, appliquer une deuxième couche de feutre bitumineux ou de carton de construction dans la même direction que la première, mais en décalant les chevauchements afin d’obtenir la même épaisseur partout.

Polyéthylène

Lorsque la dalle est à une bonne hauteur au-dessus du niveau du sol et que les précipitations annuelles sont peu abondantes ou moyennes, couvrir entièrement la dalle d’une pellicule de polyéthylène de 4 à 6 mils en faisant chevaucher les côtés sur une largeur de 10 à 15 cm (4 à 6 po) et en laissant dépasser la pellicule sur tout le pourtour pour pouvoir la glisser sous le bord du mur.

Lorsque les conditions d’humidité sont moins favorables, enduire la dalle d’une couche d’apprêt et appliquer le mastic asphaltique fluidifié à froid au moyen d’une truelle à bord droit ou à dents fines (2 m2/litre) (100 pi2/gallon). Laisser sécher pendant au moins 90 minutes. Dérouler la pellicule de polyéthylène de 4 à 6 mils d’épaisseur sur la dalle en faisant chevaucher les côtés sur 10 à 15 cm (4 à 6 po).

Dans les deux cas, on doit étendre la pellicule à plat ou la dérouler tout en marchant dessus et appuyer sur chaque centimètre carré de surface afin d’assurer une adhérence suffisante. Percer les bulles d’air pour laisser s’échapper l’air emprisonné.

Une fois le pare-vapeur installé, poser le contre-plaqué. Les panneaux de contre-plaqué extérieur de 19 mm x 1,22 m x 2,44 m (3/4 po x 4 pi x 8 pi) servant de fond de clouage doivent être posés sur toute la surface sans être trop rapprochés, c.-à-d. qu’on laisse 19 mm (3/4 po) d’espace avec la ligne du mur et 6 à 12 mm (1/4 à 1/2 po) entre les panneaux. Découper le contre-plaqué afin de l’ajuster à 3 mm (1/8 po) des montants de portes et des autres obstacles où il n’y aura pas de boiserie. Poser le contre-plaqué en diagonale par rapport au sens du plancher fini pour éviter l’apparition de fissures le long des côtés des panneaux. Clouer le contre-plaqué sur la dalle au moyen d’un pistolet d’ancrage en commençant par le centre du panneau, puis fixer les côtés; poser au moins neuf clous par panneau.

Installation - polyéthylène

Ne pas utiliser de pistolet d’ancrage ni de clous à béton lorsque des tubes de chauffage par rayonnement sont enrobés dans la dalle. Découper plutôt le contre-plaqué en deux carrés de 1,22 m x 1,22 m (4 pi x 4 pi); à l’endos, faire une entaille de 16 mm (5/8 po) de profondeur en traçant une sorte de carrelage de 30 cm x 30 cm (12 po x 12 po) et placer le panneau dans le mastic asphaltique fluidifié appliqué à l’aide d’une truelle à rive dentelée de 6 mm x 6 mm (1/4 po x 1/4 po) à raison de 0,7 m2/litre (35 pi2/gallon).

Contre-plaqué sur faux-plancher (fourrures)

Pour faire un faux-plancher, on peut utiliser des pièces de bois plates et de longueurs variables de 0,5 à 1,2 m (18 à 48 po), dont le bois est séché et traité avec un produit de préservation.

Installation - Contreplaqué sur faux-plancher

Balayer d’abord le béton pour enlever toute saleté; appliquer un apprêt d’asphalte et laisser sécher. Enduire de mastic asphaltique à chaud (en coulée) ou à froid (fluidifié) et poser les pièces de bois (fourrures). Décaler les joints et faire chevaucher (en baïonnette) les extrémités sur au moins 10 cm (4 po) en laissant un espace de 12 mm (1/2 po) entre les côtés qui se chevauchent. S’assurer qu’il y a suffisamment de mastic pour un contact parfait entre les fourrures et le dallage. Laisser un espace de 19 mm (3/4 po) entre l’extrémité des fourrures et le mur, et placer des fourrures tout le long des murs d’extrémité.

Avant d’installer le parquet, poser un autre pare-vapeur de polyéthylène de 4 à 6 mils d’épaisseur par dessus les fourrures, en évitant d’étirer la pellicule et en faisant chevaucher les côtés au-dessus des pièces de 60 cm x 120 cm (2 pi x 4 pi). Éviter de faire plisser le polyéthylène ou de le perforer, surtout entre les pièces de bois. Clouer le plancher fini aux pièces de bois à travers le pare-vapeur.


Préparatifs

Pour une construction neuve ou une rénovation :

  • S'assurer que la maison ait été préalablement chauffée pendant une semaine à 22 oC (72 oF).
  • À l’aide d’un hygromètre, vérifier le taux d’humidité du contre-plaqué; il ne doit pas dépasser 12 %. Si le taux est trop élevé, augmenter le chauffage et ouvrir les fenêtres de 1,25 cm (1/2 po) au sous-sol.
  • Enlever les plinthes et les seuils de portes.
  • Bien visser le sous-plancher. Si nécessaire, poser un papier feutre no 15.
  • Scier le bas des cadrages des portes de 2 cm (3/4 po) afin de pouvoir y glisser une planche de bois franc.

Outils

  • Marteau à bois franc (avec maillet de caoutchouc)
  • Perceuse électrique
  • Scie à onglet, circulaire ou égoïne
  • Marteau de menuisier et chasse-clou (punch)
  • Ruban à mesurer
  • Cordeau (chalk line)

Vérifiez le dessous du marteau à bois franc et son état de fonctionnement afin qu’il n’endommage pas le parquet.


Marche à suivre

Installation - marche à suivre

À l’aide du cordeau, tirer une ligne-guide parallèle à 8,90 cm (3 1/2 po) du mur de départ si vous utilisez des planches de 6,35 cm (2 1/2 po) ; pour les planches de 8,25 cm (3 1/4 po), la ligne-guide sera tracée à 10,8 cm (4 1/4 po) du mur. Cette ligne-guide doit être à 90° du mur adjacent. Il est très important de partir d’équerre.

  • Choisir les planches et les étendre sur le plancher selon un patron approximatif. Utiliser les planches les plus droites pour la première et la deuxième rangée.
  • Choisissez toujours attentivement vos lamelles. Celles qui présentent des imperfections doivent être recoupées.
  • Installer le côté mâle de la planche à l’intérieur de la ligne guide. Il doit rester 1,9 cm (3/4 po) entre le côté femelle de la planche et le mur de départ. Ceci permet au bois de prendre de l’expansion au besoin.
  • Fixer la première planche en perçant le dessus à 2,5 cm (1 po) du bord et à environ tous les 30,5 cm (12 po) de distance puis y enfoncer des clous à l’aide d’un marteau de menuisier et d’un chasse-clou.
  • Mesurer et couper une planche de longeur suffisante pour finir la première rangée. Choisir une planche assez longue afin que la section restante puisse servir à débuter la seconde rangée. Laisser 1,9 cm (3/4 po) entre le mur et le bout de la dernière planche de chacune des rangées.
  • Commencer la seconde rangée avec une planche plus longue ou plus courte d’au moins 15,2 cm (6 po) que la planche parallèlle pour éviter d’aligner les joints. L’installation de la planche se fait en perçant des trous à un angle de 45o du côté mâle à environ tous les 20,3 cm ou 25,4 cm (8 po ou 10 po).
  • Installer les rangées subséquentes de la même façon mais en utilisant cette fois un marteau à bois franc. Faire quelques essais sur une planche rebut afin d’évaluer la force requise pour bien enfoncer les clous.

Pour une plus belle apparence, bien distancer les joints en alternant les longueurs des planches. Ceci est très important afin de créer l’effet de joints perdus.

  • Installer les quatre ou cinq dernières rangées de la même façon que les deux premières car on ne peut plus utiliser le marteau à bois franc.
  • Masquer les trous de clous à l’aide d’une cire spéciale.
  • Finalement, installer les plinthes et les seuils de portes.

Installation - marche à suivre- image 02