Cecobois

Des lamelles de 76 à 102 mm (3 à 4") de longueur sont obtenues par le déchiquetage de billes de bois, généralement de bouleau ou de peuplier faux-tremble. Une fois enrobées d'adhésifs, les lamelles sont orientées pour obtenir le maximum d'efficacité et de stabilité. En faisant varier l'épaisseur du matelas de lamelles, on obtient après pressage une épaisseur finale variant de 9,5 à 28,6 mm (⅜" à 1⅛"). En construction à ossature de bois, les panneaux sont utilisés dans la dimension 4' x 8' (1 220 x 2 440 mm), ce qui permet des multiples exacts pour les espacements de 305, 406, 488 et 610 mm (12", 16", 193/16" et 24"). Un procédé de fabrication très automatisé et l'utilisation d'essences de bois feuillus sous-utilisées lui ont permis de prendre des parts de marché de plus en plus grandes au détriment du panneau en contreplaqué.

On trouve les différentes résistances et rigidités prévues pour les panneaux OSB aux tableaux 7.3C et 7.3D de la norme CSA O86. La marque des panneaux de construction conformes à la norme CSA O325 comporte une indication de l'usage désiré suivie d'une portée admissible. Cette marque a trait à l'espacement des éléments utilisés habituellement dans la construction à ossature légère en bois. Les panneaux de marque 1 sont habituellement plus rigides que ceux marqués 2. La marque d'un panneau structural en OSB réfère à son usage et l'espacement maximal des éléments porteurs sous le panneau. Par exemple, un panneau 1F20 manifeste que le panneau OSB peut être utilisé comme sous-plancher (où F = floor) en 1 seule couche avec des éléments porteurs (ex.: solives) espacés d'au plus 20" c/c. Le 2F exprime que l'OSB doit être employé conjointement avec un sous-plancher et un panneau de sous-finition. Un panneau de marque 2R40/2F20, par exemple, pourra être utilisé comme revêtement de toit avec appui aux rives (ex.: fermes de toit) espacés d'au plus 40'' (1 016 mm) ou comme sous-plancher avec des appuis aux rives (ex.: poutrelles) espacés d'au plus 20'' (508 mm). Selon le tableau ci-dessous, l'épaisseur nominale courante de ce type de panneau serait de 15 mm (19/32'').

Les épaisseurs nominales des panneaux de revêtement de construction conformes à la norme CSA O325 sont les suivantes :

Marque de panneau Épaisseur nominale des panneaux, mm (po)
7,5 9,5 11 12 12,5 15 15,5 18 18,5 22 25 28,5
(5/16) (3/8) (7/16) (15/32) (1/2) (19/32) (5/8) (23/32) (3/4) (7/8) (1) (1 1/8)
P: épaisseur nominale prédominante:
A: autre épaisseur disponible (à vérifier auprès du fournisseur)
2R20 P                      
2R24   P A A A              
1R24/2F16     P A A              
2R32/2F16       P A A A          
2R40/2F20           P A          
2R48/2F24               P A A    
1F16           P A          
1F20           P A          
1F24               P A      
1F32                   P A  
1F48                       P


Exemple d'estampille d'un panneau OSB (source : SBA - Structural Board Association)

Émissions de formaldéhyde

Un programme d'essai, commandé par l'Association du panneau structural (APS), conjointement avec la Composite Panel Association (CPA) aux État-Unis et Forintek Canada Corporation, a démontré que les niveaux de formaldéhyde émis par les panneaux OSB et panneaux de copeaux sont négligeables ou nuls.

Source: Émissions de formaldéhyde des panneaux OSB, Association du panneau structural

Perméabilité

La perméabilité à la vapeur d'eau ou la perméance d'un panneau en bois structural est le taux auquel la vapeur d'eau traversera le panneau en présence d'un gradient de pression. La "Structural board association'' s'est associé avec Forintek Canada Corp. pour entreprendre une série d'essais sur les panneaux OSB et les panneaux de grandes particules (waferboard) selon les procédures d'essais d'ASTM (E96). La perméance, pour une gamme d'épaisseurs de 7.5 millimètres (5/16'') à 15.5 millimètres (5/8'') varie de 200 à 60 ng/Pa.s.m2. Des panneaux avec une perméance de vapeur d'eau de 60 ng/Pa.s.m2 (1.0 perm) ou moins sont autorisés pour être employés comme pare-vapeur. Les panneaux avec une perméance de 120 ng/Pa.s.m2 (2 perms) ou davantage, comme les panneaux OSB de 11 mm ou moins, laissent suffisamment passer la vapeur d'eau pour qu'une cavité de mur s'assèche lorsqu'elle est construite avec du bois de charpente vert. Il est important de mentionner que le bois spécifié dans le projet devrait être demandé "sec". La teneur en eau se situera autour de 19 % après 60 jours.

Source: Permeability of OSB structural panels, Association du panneau structural

Pour plus d'information :