Cecobois

Calculatrice de mur à ossature légère disponible en ligne.

Le mur à colombages courant (stud wall), utilisé depuis un siècle, est constitué de bois de construction en 2x4 (38x89 mm) et 2x6 (38x140 mm) classifié « Stud » par la National Lumber Grades Authority (NLGA). Les montants verticaux placés à des espacements n'excédant pas 610 mm c/c (24") s'appuient sur une lisse basse et sont surmontés d'une sablière double. Les murs porteurs faits en 2x6 (38x140 mm) peuvent atteindre 3,6 m (12’) et plus de hauteur. Un revêtement intermédiaire est posé à l'extérieur pour assurer la rigidité alors que le côté intérieur peut recevoir un lattage horizontal qui sert de fond de clouage aux panneaux de gypse. Bâtis de cette façon, les murs extérieurs faits de colombages peuvent généralement supporter le poids de trois planchers et d'un toit et résister aux effets du vent agissant perpendiculairement à leur surface. Des murs plus hauts pouvant atteindre 4,8 m (16’) peuvent aussi être conçus avec des sections en 2x8 et 2x10 classifiées « no 2 ou meilleur » ou du bois classé mécaniquement (MSR) par la NLGA.

À ce sujet, la grande majorité des fabricants de composants structuraux offrent la possibilité d'utiliser du bois classé mécaniquement (MSR) pour la composition de murs préfabriqués (colombages, lisse et sablières). L'utilisation de bois MSR procure une meilleure résistance en compression parallèle et en flexion que le bois classé visuellement. La compression perpendiculaire est aussi augmentée, réduisant ainsi l'effet possible de poinçonnement des sablières sous de fortes charges concentrées comme dans le cas de longues fermes de toit s'appuyant sur un mur porteur.