Prix Excell sans2013 Logo

Densité relative

Dans le cas du bois, c'est le rapport entre le poids complètement sec d'un échantillon et le poids du volume d'eau égal au volume de l'échantillon soit à l'état vert (densité basale), soit séché à l'air ambiant (densité nominale) ou complètement sec (densité anhydre). Le bois est un matériau hygroscopique qui peut changer de poids et de volume en fonction des pertes et des gains d'humidité. Il est donc important de préciser la teneur en humidité de l'éprouvette au moment de la mesure de la masse et du volume. Par exemple, on calcule la densité basale à partir de la masse anhydride par rapport au volume à l'état « vert » de l'échantillon.


Les propriétés de résistance du bois sont habituellement proportionnelles à la densité relative. La norme CSA O86 indique au tableau A10.1 certaines densités de bois en fonction de leur essence et de leur classement (visuel ou MSR). Le tableau suivant illustre ces valeurs de densité :


Densité moyenne selon la classe de bois

Bois classé visuellement

Bois lamellé-collé

Bois (MSR) de classe E-P-S

Densité moyenne après séchage au four

 

 

13 800 à 16 500 MPa

0,50

Douglas-mélèze

Douglas-mélèze, pruche-Sapin

 

0,49

 

 

12 400 à 13 100 MPa

0,47

Pruche-sapin

Pruche-sapin

 

0,46

 

Épinette-pin

 

0,44

Épinette-pin-sapin

 

8 300 à 11 700 MPa

0,42

Essences nordiques

 

 

0,33