Cecobois

On commence à observer la construction de bâtiments en bois de plus de quatre étages en Europe et dans l'Ouest américain.

Habituellement révisé tous les cinq ans, le Code national du bâtiment 2005 (CNB) est exceptionnellement la première réédition depuis la version 1995 et comprend plus de 800 modifications techniques. Le plus grand changement est sans aucun doute l’introduction de la conception par objectifs.

Le CNB 2005 est sensiblement une mise à jour de la version précédente et contient la plupart des exigences prescriptives (maintenant appelées « solutions acceptables ») ainsi que des exigences de performance. De plus, grâce à sa structure axée sur les objectifs, les exigences prescriptives de cette nouvelle édition sont maintenant clairement liées à au moins un objectif et un énoncé fonctionnel, ce qui facilite les conceptions appelées « solutions de rechange » (anciennement appelées « équivalences »).

Le nouveau CNB 2005 est maintenant plus clair et plus souple que les versions précédentes. Ce CNB 2005 axé sur les objectifs a pour avantages :

  • Une meilleure compréhension du but visé par chaque exigence ;
  • Des renseignements plus détaillés pour évaluer les solutions de rechange ;
  • Une interprétation plus uniforme des exigences ;
  • Une plus grande souplesse face à l’innovation ;
  • Un maintien des exigences prescriptives et de performance ;
  • Une compatibilité avec l’orientation internationale des codes.

D’ailleurs, les codes du bâtiment axés sur les objectifs ou les performances sont une tendance mondiale. Le premier code axé sur la performance a vu le jour au Royaume-Uni en 1985. Le Tableau 1 résume quelques adoptions de cette nouvelle tendance.

Tendance mondiale des Codes axés sur la performance/objectifs
Pays Type de code du bâtiment Année d’adoption
Royaume-Uni Détermination d’exigences fonctionnelles (énoncés fonctionnels) 1985
Disponibilité de documents de référence détaillés 1994
Nouvelle-Zélande Code axé sur la performance 1992
Australie Code axé sur la performance 1996
Japon Code axé sur la performance 2000
États-Unis d’Amérique Code axé sur la performance 2003
Canada Code axé sur les objectifs 2005
Suède, Norvège, France et Pays-Bas Code axé sur la performance En processus d’adoption
Chine Conception axée sur la performance Pour la venue des jeux olympiques de 2008

Source : J. R. Mehaffey (2008). Regulatory Environment. Short Course on Performance-Based Fire-Safety Design. Carleton University, Ottawa, Industrial Research Chair in Fire Safety Engineering.

Alors que les anciens codes prescriptifs limitaient les bâtiments en bois à une hauteur de bâtiment maximale de quatre étages, on commence à observer des bâtiments en bois de plus de quatre étages en Europe et dans l’Ouest américain. À titre d’exemple, la Timber Tower à Londres est une tour résidentielle entièrement construite en bois comprenant 29 appartements sur une hauteur de 9 étages. Il est à ce jour le plus haut édifice en bois au monde. Plus près de nous, le Code provincial de la Colombie-Britannique (BC Building Code), basé sur le Code national du bâtiment 2005, augmentera sa limite de quatre à six étages pour la construction en bois dès janvier 2009.

Photo de la Timber Tower de LondresPlan de la Timber Tower de Londres

La Timber Tower à Londres

Le CNB 2005 est maintenant offert en deux volumes comprenant trois divisions (A, B et C). Le volume 1 contient les divisions A, B et C et le volume 2, les annexes des divisions.