• L'avenir du design par Ben Kaiser

     

    La construction en bois commence à prendre son envol en Amérique. Les innovations dans l’industrie du bois et le développement de nouveaux produits comme le CLT poussent les citoyens de l’Oregon à repenser comment remodeler l’avenir grâce à cette ressource renouvelable qu’est le bois.

     

    Dans le cadre d’une conférence TEDxPortland, Ben Kaiser, propriétaire du Kaiser Group inc. et de PATH Architecture inc., discute des avancées de la construction en bois et de l’importance de cette dernière dans le développement d’un avenir durable. Kaiser développe actuellement le plus grand bâtiment de bois d’ingénierie aux États-Unis, le Carbon 12.

  • Analyse du cycle de vie : le bois l'emporte haut la main!

     

    Écohabitation a publié cette semaine une analyse comparative très intéressante des trois grands types de structures, soit en bois, en béton ou en acier, en fonction du cycle de vie de chacun des matériaux.

     

    Le constat est clair : malgré les avantages sur le plan structurel propres à chacun des matériaux, lorsqu’il est question d’impact environnemental, c’est la structure en bois qui constitue l’option la plus écologique en matière d’énergie grise, d’émissions de gaz à effet de serre et de pollution de l’air et de l’eau, et ce, pour l’ensemble de la durée de vie des matériaux.

  • Penda propose la Toronto Tree Tower

     

    La firme d’architecture Penda, spécialisée en conception écologique et durable, en collaboration avec l’entreprise canadienne Tmber, propose la Toronto Tree Tower, une forêt urbaine de 18 étages à la structure modulaire en CLT. 

     

    Ce projet multirésidentiel d’une hauteur de 62 m utilise sans contredit de façon innovante les nouvelles technologies du bois dans la conception de bâtiments. En effet, la firme Penda a choisi le bois comme matériau principal, non seulement pour la structure du bâtiment, mais également pour l’ensemble du revêtement extérieur. Les unités en CLT seraient assemblées hors chantier, puis livrées afin d’être rattachées à la structure principale. Par la suite, des panneaux de bois seraient installés pour composer la façade du bâtiment.

  • À inscrire à votre calendrier : le Salon Solutions en bois 2018

     

    La prochaine édition de notre Salon Solutions en Bois, le plus important rendez-vous des professionnels de la construction en bois au Québec, aura lieu de 1er février 2018 au Palais des congrès de Montréal. Plus d’information sur cet événement d’envergure sera disponible dans les semaines à venir. Restez à l’affût!

  • Le bois en hauteur : un phénomène mondial

     

    Le Council on Tall Buildings and Urban Habitat a répertorié sur son site Web une liste des bâtiments en bois de grande hauteur à travers le monde.

     

    Figurent au palmarès près d’une cinquantaine de projets exceptionnels de 7 étages et plus, à la structure hybride ou 100 % bois, qui démontrent de la faisabilité de la construction bois de grande hauteur. Parmi les projets cités, on retrouve quelques projets canadiens, dont notamment le bâtiment de 13 étages Origine situé dans l’écoquartier de la Pointe-aux-Lièvres à Québec, ainsi que Brock Commons (18 étages) et la Terrace House (19 étages), tous deux situés à Vancouver.

  • Un bâtiment de 12 étages en bois pour le George Brown College

     

    Amorçant une nouvelle phase de développement de leur campus riverain, le George Brown College de Toronto se prépare à accueillir un bâtiment de 12 étages, The Arbour, dont la structure sera faite entièrement en bois.

     

    L’objectif de l’institution est de créer une installation au bilan carbone neutre, et pour y parvenir, elle lancera, cet automne, un concours de design international demandant aux architectes de soumettre des concepts pour un bâtiment de 12 étages en bois, le tout premier bâtiment institutionnel de ce type en Ontario.

  • Vous souhaitez vous joindre à notre équipe?

     

    Cecobois est actuellement à la recherche du candidat idéal pour pourvoir un poste de conseiller ou de conseillère technique à nos bureaux à Québec.

     

    Relevant du directeur de Cecobois, cette personne aura la chance de faire partie d’une équipe pluridisciplinaire et de mettre à profit ses talents pour assister les professionnels de la construction dans les domaines touchant l’utilisation du bois dans la construction commerciale, institutionnelle et multirésidentielle. Elle participera également aux activités du programme de formation continue et de diffusion de l’information technique de Cecobois.

  • De nouvelles images du projet Origine

     

    Voyez nos plus récentes images du projet Origine à Québec. Ce bâtiment de 13 étages, dont 12 en bois massif, avance à vitesse grand V! Les unités du premier étage sont pratiquement terminées.

  • Du bois dans le Quartier Natura

     

    Cette semaine, Richard Poirier de Cecobois s’est rendu sur le site du Quartier Natura pour constater l’avancement des travaux et prendre quelques clichés de bâtiments à la structure en ossature légère en bois avec planchers en poutrelles ajourées.

     

    Situé sur le boulevard Pierre-Laporte à Bromont, juste en face du parc industriel, le Quartier Natura propose un secteur résidentiel à faible densité urbaine dans lequel 400 unités d’habitations sont prévues. Au menu : maisons unifamiliales, condos, jumelés ou maisons de ville à la structure en bois borderont la rivière Yamaska dans un environnement près de la nature.

  • Le Kaméléon avance au pas de course!

     

    Les travaux vont bon train au Kaméléon à Québec! En effet, juste avant de quitter le chantier pour un congé bien mérité la semaine dernière, les travailleurs complétaient déjà le plancher du troisième étage.

     

    Situé à l’entrée du Centre-Ville de Québec, ce projet multirésidentiel à la structure hybride propose un système de condos modulaires créatifs qui laisse certainement la part belle au bois. Effectivement, du bois lamellé-croisé (CLT) est utilisé à la verticale dans les murs, alors que les planchers allient à la fois l’acier et le béton. Le bois est également mis en valeur à l’intérieur des unités grâce à des murs en bois apparent.

  • Des tests pour un 20 étages en bois

     

    Le 14 juillet dernier, une structure de 2 étages en bois a été soumise à 4 simulations sismiques, à San Diego, sur le plus grand simulateur de séismes en plein air au monde.

     

    L’objectif de ces tests : cumuler suffisamment de données pour permettre la construction de bâtiments en bois de 20 étages qui ne subiraient pas de dommages significatifs lors de grands tremblements de terre. D’autres tests auront également lieu dans les semaines à venir.

     

    Venez visionner une vidéo de ces simulations sur notre site web.

  • Merci aux partenaires du Mont Réel

     

    Cecobois tient à remercier tous les partenaires qui ont participé au projet du Mont Réel qui fut inauguré samedi dernier à Montréal.

     

    La structure du Mont Réel a pu être réalisée grâce au généreux soutien de plusieurs compagnies québécoises spécialisées dans les produits et la construction en bois. Ces compagnies se sont mobilisées autour de ce projet pour promouvoir les produits du bois du Québec. Nous souhaitons remercier particulièrement nos partenaires majeurs qui ont rendu ce projet possible:

     

    Conseil de l’industrie forestière du Québec, Cecobois, Structure Fusion, Techno Pieux, Sansin, Cadwork, Nordic Structures, EACOM, Forex, Charpentes Montmorency, Art Massif, Les Constructions FGP, KWP, Groupe Rémabec, Groupe Crête, Uniboard Canada, BMR, MiTek, Makita et MyTiCon.

  • Kengo Kuma veut remplacer le béton par le bois

     

    Dans une entrevue accordée à l’Agence France-Presse lors de son passage à Paris, le célèbre architecte japonais Kengo Kuma, sélectionné pour superviser le nouveau stade olympique de Tokyo, a affirmé vouloir fusionner l’architecture avec la nature dans ses projets. Une démarche qui, pour lui, nécessite de substituer le béton en réintroduisant le bois dans les grands centres urbains.

  • 10 géants de bois à découvrir

     

    Les édifices en bois gagnent non seulement en hauteur, mais également en nombre, tellement qu’il peut être difficile de suivre quel projet détient actuellement le record du plus haut sommet. Heureusement, le site Mother Nature Network a dressé une liste de 10 géants du bois à surveiller pour les années à venir.

  • 13 raisons de choisir le bois

     

    La firme britannique Koru Architects présente, sur son site Web, 13 bonnes raisons de choisir le bois comme matériau de construction.

     

    Parmi les raisons énumérées, on retrouve notamment la séquestration du carbone, le fabile coût énergétique, le caractère renouvelable de la ressource, la durabilité et la facilité d’entretien, l’esthétisme, la rapidité de construction, la polyvalence du matériau et bien plus encore. À découvrir!

  • Un complexe aquatique en bois à Saint-Nicolas

     

    La Ville de Lévis a dévoilé les maquettes de son futur complexe aquatique multifonctionnel qui ouvrira ses portes dans le secteur Saint-Nicolas en 2019. Ce bâtiment, qui représente le plus gros chantier public de Lévis, sera construit essentiellement en bois massif.

     

    C’est la Ville qui a demandé l’intégration du bois dans les plans du complexe, et la firme d’architecture ABCP, conceptrice du bâtiment, a répondu à la demande. « On a tout fait pour intégrer le bois en signe de solidarité envers nos producteurs québécois qui, à notre avis, sont traités injustement dans la situation actuelle », a déclaré le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, en faisant référence à l’imposition des droits compensateurs par les États-Unis aux entreprises canadiennes du bois d’œuvre.

  • Place des Canotiers : une réalisation d'envergure pour Bois Hamel

     

    Le mur de bois artefact de la nouvelle place des Canotiers dans le Vieux-Port en met indéniablement plein la vue aux passants de la ville de Québec. Réalisé par Bois Hamel, ce mur en cèdre rouge, inspiré des quais de bois du XIXe siècle, constitue l’un des plus importants contrats de la compagnie de Saint-Éphrem depuis ses débuts en 2010.

     

    Spécialisée, notamment, dans la conception de structures en bois massif, l’entreprise Bois Hamel a toutes les raisons d’être fière. En effet, Nicolas Hamel, président de la société, affirme que son équipe s’est surpassée dans ce projet, relevant haut la main les défis associés à la complexité du travail et aux les délais serrés pour la production, le transport et l’installation du mur. Il aura fallu près de 3000 heures de travail en usine pour réaliser ce projet, ce qui correspond à huit semaines de production intense.

  • Nouveau record de hauteur pour un édifice à bureaux en bois en Australie

     

    La ville de Brisbane en Australie accueillera bientôt le 5 King Street, un nouveau bâtiment qui se méritera le record du plus haut édifice à bureaux en bois au monde.

     

    Une fois complétée, en 2018, cette tour de 10 étages atteindra 52 m de hauteur, dont 45 m seront faits en bois lamellé-croisé (CLT).

     

    Selon Chris Ammundsen, l’ingénieur structural principal de Aurecon derrière le 5 King Street, l’utilisation du bois comme élément structural principal a engendré de nombreuses questions durant le processus de conception du bâtiment, par exemple :  comment minimiser les risques d’attaques à la tronçonneuse?

     

    Blague à part, il affirme que les bâtiments de grande hauteur en CLT sont de plus en plus populaires en raison de leurs bénéfices sur l’environnement et sur la santé, de leur légèreté, de leur efficacité énergétique et de leur rapidité de construction.

     

  • Début de l’atelier de construction collaboratif du Mont Réel

     

    Lundi le 26 juin dernier marquait le lancement officiel de l’atelier de construction collaboratif du Mont Réel à Montréal.

     

    Le Mont Réel, inspiré par le Parc du mont Royal, est un projet franco-allemand réunissant des architectes, designers, médiateurs culturels, artistes et participants d’Allemagne, de France et du Québec afin d’ériger collectivement une gigantesque montagne en bois, offrant ainsi « un lieu de rencontre pour les communautés avoisinantes et un laboratoire in situ pour expérimenter la (bio)diversité urbaine ». Cecobois est fier d'être partenaire de ce projet unique en son genre.

  • Loggia remporte le prix spécial Cecobois aux Prix Habitat Design 2017

     

    Notre équipe tient à féliciter les industries Bonneville et LSR GesDev pour le prestigieux prix spécial Cecobois remporté lors de la cérémonie des Prix Habitat Design mardi soir, soulignant l’excellence du projet Loggia.

     

    Le prix Cecobois vise à mettre en valeur les avantages et les innovations dans la construction en bois et il ne fait aucun doute que ce projet unique méritait cet honneur. En effet, la première phase du projet résidentiel Loggia, situé à Saint-Lambert, constitue le tout premier bâtiment modulaire de six étages à la structure en bois à être construit au Canada. Il est composé de 78 modules entièrement construits en usine qui ont été assemblés en 5 jours seulement.